La ventouse anticellulite: un accessoire minceur à manier avec précaution

Utilisées pour gommer la peau d'orange, les ventouses anticellulite reproduisent le geste du palper-rouler pour déloger l'amas graisseux et relancer la circulation lymphatique et veineuse. Mais cet accessoire minceur doit être manié avec précaution.


Sommaire:

  • Décongestionner les zones douloureuses

  • Déloger la cellulite

  • Une méthode prisée par les sportifs


Décongestionner les zones douloureuses


"On les utilise pour chasser du corps le froid, le vent, l’humidité et la chaleur considérés comme des déséquilibres responsables de maladies, mais aussi pour améliorer la circulation sanguine", explique Lanqi, créatrice des instituts éponymes, initiée à cet art ancestral par son grand-père sur sa terre natale de Mongolie. Elle ajoute : "une fois les faiblesses identifiées (questionnaire, prise de pouls), la praticienne effectue un massage pour détendre les muscles, chauffer les tissus, rééquilibrer le yin et le yang. Elle enchaîne pressions, frictions, frottements au niveau du dos. Elle peut aussi se focaliser sur des points d’acupuncture liés à la rate, au foie ou à l’estomac en cas de troubles chroniques. Puis elle applique une ventouse qui induit une aspiration de la peau, provoquant un afflux sanguin destiné à décongestionner la zone douloureuse et éliminer les toxines ».



Déloger la cellulite


Certains instituts préfèrent l’utilisation de ventouses à froid, posées à l’aide d’une pompe actionnée manuellement, comme à la Maison du Tui Na pour le soin Yi Shou (littéralement "aider à maigrir"). "La mauvaise circulation des énergies, souvent liée au stress, favorise la prise de poids et l’apparition de la cellulite", explique Anthony Besquent, son créateur, qui poursuit "nous stimulons donc le QI relié aux organes digestifs et d’élimination (vessie, vésicule biliaire, foie, rate, estomac) pour stopper le mécanisme de stockage. Cette approche de minceur holistique équivaut à une séance d’acupuncture. Les aiguilles sont remplacées par une ventouse qui balaye en tournant des points ciblés en lien avec la prise de poids, au niveau du dos, du ventre et des membres inférieurs. Cela permet d’agir sur les rondeurs et l’aspect capitonné de la peau, mais aussi de réguler fringale et stress. Suivent un drainage lymphatique et un palper-rouler manuels qui aident à délocaliser la cellulite et évacuer les toxines".



Une méthode prisée par les sportifs


Ces petits flacons de verre sont également très utilisés chez les athlètes comme l’explique le Dr Richard Canvel, médecin du sport. "Les amateurs comme les professionnels ont recours aux ventouses à chaud pour se préparer à la performance ou pour accélérer la récupération après l’effort en éliminant l'encrassage par l'acide lactique. La Médecine des Ventouses, aux protocoles codifiés depuis 40 ans par Daniel Henry, kiné-ostéopathe, permet de traiter rapidement des zones extrêmement nouées, qui nécessiteraient davantage de temps manuellement. Son action antalgique musculo-ligamentaire se révèle également très efficace en cas d’entorses ou de tendinites".